Dinamique des indices du secteur bancaire russe, 2009-2013, milliard roubles

 

                                                                                                                                                
En 2012 le secteur bancaire russe s’est développé sur fond d’une dinamique macro-économique favorable : le taux d’accroissement du produit intérieur brut s’est élevé à 3,4%, celui d’unvestissements productifs a été de 6,7%, le plan de charge a été maximal depuis ces dernières années, le taux de chomâge s’est réduit à un record.

 

Dans ces circonstances le secteur bancaire s’est accru d’une manière équilibrée : les avoirs des organisations de crédit ont augmenté de 19%, le capital – de 17%, les dépôts de personnes physiques – de 20%. Le portefeuille de crédit étant d’une qualité stable, on a fait un profit de plus de 1 trillion de roubles.

A ce jour, en Russie il y a plus de 885 banques.

De bonnes résultats financiers créent des possibilités d’augmenter la capitalisation d’organisations de crédit, ce qui est très important, étant donné que dans les années à venir la Russie réalisera de nouvelles exigeances internationales quant à la qualité et la suffisance du capital (Bâle III).